16 octobre 2007

Samantha Who ? [Pilot]

Audience : 14 97o ooo.

dnesblog5starsqq3B


when_will_ilosti_return_next_year_20070515115330978

Oui. Carrément 5 étoiles ! Je suis pourtant difficile en matière de sitcoms, seule How I Met Your Mother a su me convaincre ces dernières années (depuis que Friends, Will & Grace et 7o's Show nous ont quittées) mais là je dois dire que Samantha Who? est juste excellente ! C'est rare que chaque réplique, ou presque, nous décroche au minimum un sourire, au maximum un grand éclat de rire. Eh bien ces 21 minutes sont passées à une vitesse incroyable tellement je prenais mon pied. Le pitch ? C'est l'histoire de Samantha, une jeune femme d'une trentaine d'années, qui se réveille après 8 jours de coma et n'a plus aucun souvenir de sa vie passée. Elle doit donc repartir à zéro et refaire la connaissance de sa famille, ses amis, son petit-ami ... Le truc qui cloche c'est qu'il s'avère que Sam était une femme éxècrable, imbue de sa personne, bref elle était méchante ! Comment va-t-elle faire pour vivre dans sa peau alors qu'elle n'est plus vraiment elle-même ?

Christina Applegate (Mariés deux enfants, Jesse, Friends ...) a trouvé un rôle qui lui va comme un gant. Sam devient tout de suite très attachante, elle est pétillante et drôle. Son petit-ami est joué par Barry Watson, il avait déjà prouvé dans What About Brian qu'il valait bien mieux que son rôle de Matt Camdem de 7 à la maison. C'est à nouveau le cas ici. Et puis il y a une bonne interaction avec Christina Applegate. La mère de Sam est également très drôle, sans parler de sa best friend of the whole world et de Tina, son souffre-douleur à l'époque du lycée, jouée par Melissa McCarthy (Gilmore Girls). A chaque fois que l'ancienne Sam reprend le dessus sur la nouvelle Sam, c'est particulièrement funny. Les dialogues m'ont beaucoup plu, ils ne sont pas tordants mais toujours bien trouvés, piquants. Bref, je vous la conseille si vous voulez passer un bon moment et voici la bande-annonce qui devrait vous faire envie, logiquement :


// Bilan // Un joli petit casting, des dialogues sympas, des personnages secondaires réussis, Samantha Who? a toutes les cartes en main pour devenir un succès. Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est LA sictom que l'on attendait tous mais enfin elle pourrait le devenir. Si toutefois l'audience continue de jouer en sa faveur. En espérant que le prochain épisode soit au moins aussi bon. 

Posté par LullabyBoy à 21:50 - - Permalien [#]


Grey's Anatomy [4x o3]

greybanzs7Let The Truth Sting

Audience : 19 o4o ooo.

dnesblog4starsjj0B


vlcsnap_1031167

Toutes les vérités sont bonnes à dire. C'est ce que l'on pourrait conclure de cet excellent épisode de Grey's Anatomy. C'est rigolo de constater que ma précente review concernant Dirty Sexy Money tournait autour du mensonge tandis que celle-ci va tourner autour de la vérité ! Le premier à avoir une vérité à dire et ce depuis des lustres, c'est O'Malley. Incroyable mais vrai : il l'a fait ! Il a avoué à Callie en toute fin d'épisode qu'il avait couché avec Izzie. Cependant ça reste un peu léger. Non seulement il a couché avec elle mais en plus il ne rêve que d'une chose : recommencer ! Il aime Izzie. Normalement. Etant donné que la révélation a lieu à la toute fin de l'épisode, on peut s'attendre à ce qu'il développe au prochain épisode. En tous cas, Callie n'est pas suprise et savait très bien ce qui se tramait derrière son dos. Elle n'en est pas moins bouleversée et on la comprend. Par ailleurs, Callie a toujours beaucoup de mal à gérer ses nouvelles responsabilités et mon petit gland préféré, alias Bailey, pose sa fierté sur la table et propose son aide à Callie, non sans humour. "I'm the best Number 2 this hospital has ever known"

L'abcès est enfin crevé entre Meredith et Lexi. L'occasion pour Meredith de se racheter, d'abord en expliquant de A à Z à sa soeur ce qui s'est passé le jour où Susan est morte. Et aussi en lui faisant confiance, en acceptant de lui transmettre son savoir. N'étant pas un de ceux qui critique à tout va Meredith, je dois reconnaître que dans l'épisode précédent elle avait été execrable et là, elle a su se faire pardonner de la meilleure façon qui soit. Espérons que ses relations avec Lexi s'améliore. Laquelle devrait flirter avec Alex incessament sous peu. On nous le laisse comprendre. Alex est d'ailleurs toujours le personnage que j'aime le moins dans la série. Sa réaction vis à vis du secret de Georges est dégueulasse. Alors ok, quelque part ça lui enlève une épine du pied mais merde, c'est pas à Amex de s'en occuper. Il est méchant et égoiste. Je ne l'aime pas ! (et en plus, je le trouve laid)

Cristina souffre mais Cristina ne veut pas le montrer. Shéma classique dont je ne me lasse pas. Elle accepte enfin de parler de Burke avec Meredith, chose qu'elle refusait de faire jusqu'ici et elle en profite pour taquiner Meredith sur sa relation toujours aussi compliquée avec Derek. Espérons que Cristina va pouvoir passer à autre chose. J'ai hâte qu'elle se détache de Burke et qu'une nouvelle story line soit développée la concernant.

Les cas médicaux de la semaine sont à nouveau excellents. A commencer par cette femme qui risque de ne plus pouvoir parler et qui décide donc de dire des choses qu'elle a sur le coeur à ses amis. Ses petites révlations sur la coupe de cheveux so 80s de sa copine ou encore de son haleine pestilentielle était très drôle. Le petit papy dont s'occupait Izzie était bien marrant dans son genre lui aussi. De très bonnes scènes drôles et émouvantes. Par contre, on aurait pu se passer du petit discours moralisateur comme Izzie sait si bien les faire. Sa sensibilité me touche mais les scénaristes devraient faire attention à ce que ça ne devienne pas de la sensiblerie.

vlcsnap_1031572


// Bilan // La constance est le maître-mot de ce début de saison pour Grey's avec des épisodes systématiquement bons. Un régal as usual. Il faudrait tout de même veiller à renouveler un peu plus les intrigues.

Posté par LullabyBoy à 02:45 - - Permalien [#]

15 octobre 2007

Dirty Sexy Money [1x o3]

dirtybanzo5The Italian Banker

Audience : 8 64o ooo.

dnesblog3starsmq2B

Les Darling ont beaucoup de défauts mais il semblerait que celui qu'ils ont tous en commun c'est le mensonge ! A commencer par Tripp qui prétend dans cet épisode qu'il ne savait pas à propos de l'aventure de sa femme avec le père de Nick. Or, dans l'épisode précédent il disait clairement le savoir, c'est même ce qui lui a permis de trouver le code pour ouvrir la malette. Du coup, Nick se pose à nouveau des questions quant à l'implication de Tripp dans le meurtre de son père. Cette stoyline n'était pas très intéressante puisque ça n'avance quasiment pas ! Retour en arrière inutile, si ce n'est peu-être nous conforter tous dans l'idée que Tripp n'a vraiment rien à voir avec la mort de son meilleur ami.

L'autre grosse menteuse c'est Karen ! Après un petit supense, nous apprenons que c'est elle qui figure dans une sextape qui menace d'être publiée sur internet si une rançon conséquente n'est pas versée en échange de la cassette. C'est très dans l'air du temps ce genre d'histoire, c'était plutôt amusant, notamment quand Nick en découvre le contenu. Au final, il semblerait que ce soit l'homme dont le père de Nick avait des informations dans sa malette, qui a sauvé la peau des Darling en rachetant la cassette à prix d'or pour ensuite la redonner à Nick. Serait-ce un gentil finalement ? Qu'est-ce qui a pu le pousser à faire ça ? Pourquoi ? Hum, c'est mystérieux.

vlcsnap_884110Au rayon des menteurs invétérés on retrouve notre cher homme de foi, Brian, qui me fait toujours autant rire et qui malgré ses promesses à son fils n'a toujours pas avouer à sa femme que l'enfant n'était pas un étranger mais bien son propre fils. Ca engendre quelques scènes rigolotes. Je pensais quand même qu'il avouerait en fin d'épisode. Là, ça traîne trop en longueur.

Patrick est vraiment très amoureux de sa petite-amie trans', y'a pas de doutes. Il se sent obligé de la quitter pour pouvoir mener sa campagne à bien mais il se rend vite compte qu'il ne peut pas vivre sans elle. C'est mignon, j'aime bien ce couple atypique. Mais à nouveau, rien de nouveau sous le soleil.

Du coté des jumeaux, on se ment aussi allégrement. Surtout Jeremy qui couche en secret avec la pire rivale de sa soeur. Joli petit crêpage de chignon un peu vu et revu dans des tas de séries. Réconciliation entre les jumeaux, départ de la vilaine fille. Tout est bien qui finit bien.

vlcsnap_883819

// Bilan // Ce Bilan est un peu rapide et pour cause, entre l'épisode précédent et celui-ci les storylines n'ont guère évoluées. La plupart ont stagné et seule cette histoire de sex-tape était vraiment nouvelle. D'autre part, les personnages secondaires, ou plutôt les pièces rapportées des différents membres de la famille sont beaucoup trop transparents. On les voit à peine et quand on les voit, ils parlent peu. C'est un peu dommage. L'épisode était malgré tout sympathique à regarder mais il faudrait cesser le surplace au prochain épisode.

Posté par LullabyBoy à 22:39 - - Permalien [#]

Critiks Récap' [Du 8 au 14 Octobre 2oo7]

critiksbanvl2

Pushing Daisies [1x o2] Yummy dnesblog5starsqq3B

Brothers & Sisters [2x o2] An American Family dnesblog4starsjj0B

Big Love [2x 1o] The Happiest Girl dnesblog4starsjj0B

Prison Break [3x o4] Good Fences dnesblog4starsjj0B

Tell Me You Love Me [1x o3] Episode 3 dnesblog4starsjj0B

Bel épisode à nouveau. Je prends le risque de me répéter mais cette peinture des couples d’aujourd’hui est extrêmement réaliste et c’Est-ce qui me plaît. Alors bien sûr ça ne fait pas rêver, mais qu’importe.

Chuck [1x o3] Chuck Vs the Tango dnesblog4starsjj0B

Allez quatre étoiles d’encourage pour cet excellent divertissement qu’est Chuck. Enfin une série avec des personnages attachants, dans un contexte très second degré qui mélange humour et action avec brio. Reste à savoir si NBC va lui laisser sa chance …

Desperate Housewives [4x o2] Smiles of a Summer Night dnesblog3starsmq2B

Gossip Girl [1x o3] Poison Ivy dnesblog3starsmq2B

Petit à petit la série s’améliore. Elle n’offre toujours rien de nouveau par rapport à tout ce l’on a déjà vu en matière de séries pour ados mais elle n’est pas ennuyeuse. Ils ont enfin développé l’histoire du frère de Serena, Eric, et c’était pas mal amené. La semi-réconciliation entre Serena et Bair était touchante. Et je vais faire ma pisseusse deux secondes : Chace Crawford me met dans tous mes états. CW vient d’accorder à la série une saison complète soit 22 épisodes, malgré de faibles scores d’audiences.

Big Shots [1x o2]  Tall, dark and hairless dnesblog3starsmq2B

Avis un peu moins négatif sur cet épisode. J’ai toujours cette impression que les dialogues n’ont pas l’effet escompté et que certaines situations sont peu convaincantes mais j’ai trouvé là un début d’intérêt, notamment pour le personnage de Dylan que j’avais pourtant détesté dans le pilot. L’avenir de la série est très compromis mais je continue à la suivre.

How I Met Your Mother [3x o3] Little Boys dnesblog3starsmq2B

Ted est au top de sa forme avec cette affaire de threesome et c’est pas si souvent ! Barney est égal à lui-même. Bien que trop peu approfondie, la storyline de Robyn est pas mal non plus. Par contre, Marshall et Lily font encore et toujours de la figuration.

Carpoolers [1x o2] Laird of the Rings dnesblog3starsmq2B

Eh bien je suis plutôt convaincu par cette sitcom ! Les séquences chantées en début et fin d’épisode sont enthousiasmantes et les personnages ont tous un petit quelque chose qui les rend sympathiques. C’est clair que l’on ne rit pas aux éclats mais qu’importe, on passe un bon moment quand même.

Cane [1x o3] The Two Alex Vegas dnesblog2starslc1B

Le personnage principal, Alex Vega, me déplaît toujours autant. Heureusement on s’attache petit à petit aux autres personnages. Mais ça prend du temps. Je pense à la matriarche, qui prend de l’assurance et se révèle excellente. Et puis comme je le pressentais après le visionnage du pilot, si la série dure plus d’une saison, ce qui n’est pas gagné, le patriarche devrait finir par crever. On apprend dans cet épisode qu’il a un cancer. Cane reste une série de seconde zone pour le moment, qui manque d’humour, de peps et d’émotion.

Weeds [3x o4] Shit Highway dnesblog2starslc1B

Épisode laborieux et mollasson mais qui ne manque pas d’humour noir. Désagréable impression de voir une suite de scènes sans liens les unes avec les autres. Le fait que Silas puisse devenir dealer à son tour est un axe intéressant.

The Big Bang Theory [1x o3] The Fuzzy Boots Collory dnesblog2starslc1B

La courte scène de cours de danse m’a bien fait rire. Le reste est sympa sans plus. Je crains que la série tourne vite en rond malheureusement.

Californication [1x o5] LOL dnesblog1starly3B

Passablement ennuyeux cet épisode. Une étoile pour la fille de Hank et pour l’introduction auriculaire anale impromptue.

Posté par LullabyBoy à 21:35 - - Permalien [#]

14 octobre 2007

Big Love [2x 1o]

biglovebancr1The Happiest Girl

dnesblog4starsjj0B

Je n’avais jamais remarqué avant cet épisode que la série possédait autant de personnages vils. A bien y regarder, c’est la famille Henrickson contre le reste du monde. Que ce soit le monde des Mormons ou le monde dit normal. Parmi les grands méchants de cet épisode, je citerais d’abord cette peste de Rhonda. Elle est jeune mais elle est pourtant déjà si machiavélique. Elle a su nous le prouver au début de la saison et voilà qu’elle en remet une couche en jouant sur les sentiments de Heather pour Sarah. Je me souviens que l’idée que Heather puisse aimer Sarah bien au-delà de l’amitié m’avait effleuré l’esprit en saison 1 puis j’ai cru que je m’étais fait des idées. Eh bien il semble clair maintenant que oui, Heather est amoureuse de Sarah. Hâte de voir comment cela va être développé. Par ailleurs, je me demande si ce n’est pas sur Sarah que va être centré le final de cette saison … En effet, je l’imagine accepter la proposition faite par la journaliste et donc trahir sa famille sans le vouloir vraiment. Sarah est fragile et cette journaliste est prête à tout …

Au rayon des méchants, je nomme Albie ! Voilà qu’il veut tuer son père de façon à prendre le pouvoir au camp et on l’imagine déjà en abuser. Il en fait voir de toutes les couleurs à sa sœur en voulant à tous prix gâcher la fête qu’elle prépare pour les fiançailles de Joey et sa deuxième femme. (On notera d’ailleurs que c’est une idée qui ne réjouit toujours pas Wanda) On peut se demander pourquoi Nicky veut absolument organiser cette fête. Je crois que c’est une façon pour elle de rester en contact avec cette communauté dont elle est exclue. Finalement, la fête a lieu et elle est plutôt réussie mais parce qu’elle ne réfléchit jamais quand elle s’emporte, Nicky parle du nouveau business de Bill à Albie. Ce dernier va donc forcément s’en servir pour faire encore du mal à Bill et sa famille.

L’autre méchant de l’épisode et cela étonnera peut-être, c’est Bill ! Son égoïsme atteint son paroxysme. Ce qui l’intéresse c’est l’argent ! Pour que sa famille vive bien oui mais pas seulement. C’est une question de pouvoir aussi. Ce sont donc ses femmes qui en pâtissent et c’est Barb qui en est la plus affectée, peut-être parce que c’est elle qui connaît le mieux Bill et qui a compris ce qui lui arrivait. Je me demande si Barb ne va pas finir par quitter Bill. Ce serait en tous cas un axe intéressant pour la 3e saison. En attendant, on assiste à du grand Margene. Les caprices de Margene. Partie de l’épisode très divertissante même si dans le fond c’est plus sérieux qu’il n’y paraît. L’avantage avec Margene c’est qu’une fois qu’elle a piqué sa crise elle passe à autre chose et n’est pas rancunière pour un sou. On notera que le père de Bill n’est pas mieux puisqu’il a choisi de s’associer lui et son argent à Albie en échange de quoi ? De la nouvelle femme de son fils Joey ! Une ordure lui aussi.

vlcsnap_110328

vlcsnap_110574 vlcsnap_110841

// Bilan // Je me demande parfois si Big Love n’est pas une sorte de Dallas chez les Mormons, sur fond de polygamie. En effet, tous les ingrédients du prime-time soap sont réunis avec en plus le savoir-faire incomparable de HBO. C’est peut-être pour tout ça que j’aime tant cette série

Posté par LullabyBoy à 23:30 - - Permalien [#]


12 octobre 2007

Brothers & Sisters [2x o2]

brosisbanox9An American Family

Audience : 11 91o ooo.

dnesblog4starsjj0B

Maintenant cela devient systèmatique. A chaque épisode, j'écrase une larme. L'arrivée de la famille au chevet de Justin était très émouvante. Les larmes de Kevin, lui qui est pourtant solide comme un roc, ont eu raison des miennes. Et puis la fin de l'épisode était également bouleversante. C'est affreux de voir Justin souffrir de la sorte. Je ne suis pas d'accord avec Nora qui trouve qu'il a changé. Il a toujours été comme ça, il a toujours voulu faire croire qu'il allait bien même quand il était au plus mal. C'est le petit dernier de la famille, il a tendance à être suprotégé par sa mère et par ses frères et soeurs. Je comprends que cela puisse être pesant. Cependant je n'aurais pas cru qu'il réagirais comme ça si vite. C'était injuste. Mais il souffre tellement ... J'aurais aimé qu'il y ait davantage d'interaction entre Rebecca et lui. Ils étaient si proches avant qu'il ne parte en Irak et là c'est à peine s'ils se parlent. Peut-être que l'on nous garde ça pour le prochain épisode. Le retour de Justin est rapide et tant mieux. J'apprécie aussi que l'on en fasse pas trop. Le défaut de la série est peut-être de trop tomber dans le pathos parfois. Et là j'ai trouvé qu'il en avait fait juste assez autour de Justin. Tout est question de dosage !

L'autre intrigue difficile de l'épisode, c'est le mariage de Sarah et Joe qui tombe définitivement en ruine. A notre grande surprise, il annonce qu'il s'est remis avec son ex-femme Paula. Je n'aime pas trop cette idée, d'autant que ça en rajoute encore un peu plus à la peine de Sarah. Comme si elle avait été une parenthèse pour Joe pendant 1o ans et qu'il retourne à ses premiers amours en l'abandonnant, en la laissant avec ses enfants et ses souvenirs. Bien sûr Joe sera sûrement toujours très présent pour ses enfants mais je l'ai trouvé particulièrement détestable dans cet épisode. Et détaché. Comme si cette séparation était un soulagement. C'en est un d'ailleurs. Tout dépend de quel point de vue on se place. Je suis sûr que Sarah va s'en remettre. Et ça ne mettra pas forcément tant de temps que ça. En attendant elle risque de se noyer dans le travail pour ne pas penser. Je n'ai pas apprécié l'attitude égoiste de Rebecca qui vient remettre sur le tapis ce fameux baiser. Je pense qu'elle aurait dû le garder pour elle. Là elle remue le couteau dans la plaie alors que ses relations avec Sarah et avec le reste de la famille tendait à vraiment s'améliorer. Du coup elle remet tout en question et pense ne plus faire partie de la famille. Alors qu'à l'épisode précédent c'était le contraire. C'est le genre de trucs qui a tendance à m'énerver ça. Les personnages qui semblent prendre plaisir à souffrir et à en rajouter une couche quand ça commence à aller mieux.

vlcsnap_457973 vlcsnap_457255 vlcsnap_456837

Rebecca introduit une petite nouvelle dans le casting de la série. Lena, sa meilleure amie. Je ne la sens pas cette fille ... Pour l'instant elle semble sympathique et rigolote mais ça ne va pas durer, croyez-moi. Va-t-elle batifoller avec Tommy ? Pas impossible du tout. Ce n'est pas pour rien qu'on la fait travailler à Ojai. Ou peut-être va-t-elle craquer pour Justin ? Les deux qui sait ! Puisque l'on parle de Tommy, on notera que sa storyline est toujours aussi pauvre. J'ai beaucoup de mal avec Julia quand même. Ok elle souffre mais est-ce une raison pour s'en prendre à Tommy systématiquement ? Décidément, les scénaristes malménent pas mal Balthazar Getty et Sarah Jane Morris. En parallèle, on évoque rapidement l'homosexualité latente de Saul. Pas de Milo pour cet épisode mais des indices qui laissent à croire que quelque chose va finir pas se passer entre eux. Et je m'en réjoui. Ca semble tenir debout et ça a été amené très finement, bien qu'un peu soudain.

Le reste de l'épisode est beaucoup plus léger et on assiste à quelques scènes de comédie dont seul Brothers & Sisters a le secret. L'émission de radio et son présentateur dégoûtant était une bonne façon de parler à nouveau politique dans la série. L'animateur est carrément cliché sur ses positions pro-Bush et sa haine contre la communauté homosexuelle, mais je crains que des gens comme lui existe vraiment. It sucks. Kitty, puis Robert, ne vont pas tarder à le remettre à sa place et c'était jouissif ! La scène dans la voiture avec Nora et Kevin était très drôle.

// Bilan // Décidément les Walker ont tout pour plaire. Une saison 2 qui s'annonce excellente, comme la première. On lance les intrigues des prochains épisodes intelligemment et on nous offre des rires et des larmes avec toujours autant de justesse. Ce qui ressort toujours d'un épisode Brothers & Sisters c'est que l'on ne prend vraiment pas les télespectateurs pour des cons en offrant du haut-de-gamme très bien pensé et très bien interprété. Un régal de série !

vlcsnap_457051 vlcsnap_457166 vlcsnap_458166

Posté par LullabyBoy à 00:37 - - Permalien [#]

11 octobre 2007

Pushing Daisies [1x o2]

pushingbanni7Dummy

Audience : 1o 26o ooo.

dnesblog5starsqq3B

Pushing Daisies est un ravissement de chaque instant. Ce second épisode confirme ce que je pensais : c'est la série la plus originale et la plus belle que j'ai vu ! L'univers dans lequel Ned et ses amis évoluent est tellement poétique et romantique. La fin de l'épisode est magnifique à cet égard. Ned a transformé sa voiture de façon à ce que Chuck et lui puisse se tenir la main. C'est tellement bien amené que ce n'est pas ridicule un seul instant. Je sais très bien que certains trouveront la série cucul mais pour ma part, je suis aux anges devant tant de qualité. Il y a une minutie et une importance des détails hallucinante. Je pense par exemple au nom de cette voiture futuriste "Dandy Lion". Ou encore à Chuck qui appelle un frigidaire une "Cheese Box". Tous les commentaires de la voix-off sont extrêmement bien écrits. C'est de la littérature !

Comme on pouvait s'y attendre, il y aura une enquête par épisode. C'est une idée qui me déplaisait au départ mais avec cet enrobage de loufoque, ça n'est absolument pas un problème. Au contraire. L'enquête de cette semaine était très sympa et on se demande parfois où ils sont allé chercher tout ça ! Chaque personnage est original et apporte quelque chose à la série. La petite scène chantée par Olive était très jolie par exemple. Et ce second épisode m'a permis d'apprécier son personnage qui était encore un peu flou dans le pilot. Elle semble moins idiote que prévu. En tous cas, elle est drôle ! Tout comme Emmerson qui tricote à ses heures perdues ! Voilà qui est innatendu. Sous ses airs bourrus, il a un bon fond. Il n'aime pas Chuck, il est jaloux en fait. Je suis sûr qu'il va apprendre à l'aimer. Pour ma part, je suis sous le charme. Elle est rayonnante et elle ne se laisse pas faire. Ned est toujours aussi mignon et touchant. Je regrette néanmoins que l'on ne voit pas les tantes de Chuck cette fois.

// Bilan // La série a perdu 3 ooo ooo de télespectateurs entre son pilot et son deuxième épisode. Après l'avoir vu, on ne peut qu'en être désolé ... Ce serait vraiment dommage que la série ne dure que le temps de quelques épisodes tant elle est réussie. Elle dénote complêtement dans le paysage télévisuel actuel et c'est à la fois sa force et sa faiblesse.

vlcsnap_374322 vlcsnap_374688 vlcsnap_375249

Posté par LullabyBoy à 22:18 - - Permalien [#]

09 octobre 2007

Prison Break [3x o4]

pbbanir1Good Fences

Audience :  7 35o ooo.

dnesblog4starsjj0B

Le choc. C'était bien la tête de Sara dans la boîte qu'a ouvert Lincoln. Le choc je vous dis. Je savais que c'était une éventualité mais je ne pensais pas que les scénaristes allaient choisir cette option. Sara quand même. Je sais bien que personne n'est immortel dans Prison Break, on nous l'a suffisamment montré. Mais pour moi Sara faisait parti des intouchables au même titre que Michael et Lincoln. Je ne suis pas fan des happy-ending mais je m'imaginais que la fin de la série verrait se réunir Michael et Sara définitivement. Maintenant c'est impossible. (A moins que Michael ne meure aussi à la fin de la série remarque) Enfin voilà, je ne vais pas dire que c'est culotté de la part des scénaristes puisqu'ils y ont été plus ou moins forcé. En effet, et sans rentrer dans trop de détails, sachez que l'affaire de la participation de Sarah Wayne Callies a cette saison a pris fin à la suite de la diffusion de cet épisode. Les scénaristes ont tout expliqué. Au départ, ils ont soumis à la FOX les grandes lignes de la saison 3 et la chaîne a demandé à l'équipe de revoir sa copie, ils n'étaient pas satisfaits. Entre temps, l'actrice a annoncé qu'elle était enceinte et qu'elle ne pourrait donc pas apparaître au moins en début de saison. C'est alors que les scénaristes ont commencé à cogiter et se sont dit que la mort de Sara pourrait être une bonne idée, finalement. Ils pensaient d'abord la faire mourir en fin de saison, alors que Michael aurait été à deux doigts de la sauver. Et puis ils ont préféré avancer cette mort dans le temps pour qu'elle intervienne à la coupure de mi-saison donc aux alentours de l'épisode 11. Ils sont à nouveau revenu sur leur décision en programmant sa mort pour les premiers épisodes de la saison. Le fait qu'elle meurt de cette façon, la tête tranchée n'est pas un hasard. C'était une des seules solutions qui leur permettait de ne pas avoir à montrer Sara directement à l'écran (Sarah Wayne Callies ayant refusé que l'on tourne quelques scènes à son domicile). Fin de l'histoire donc. Dans ces conditions, je me dis que les scénaristes ont fait au mieux et ne s'en sont pas si mal sorti. Mais en faisant abstraction de ces problêmes en coulisses, la mort de Sara est un bouleversement incomparable. La série ne peut plus être la même sans elle. Pour l'instant Michael n'est pas au courant mais quand il va l'être, j'espère que l'on aura droit à un grand moment d'émotion dans PB. C'est la moindre des choses.

vlcsnap_1103963Au delà de l'événement de l'épisode, le reste est à nouveau très bien mené et rythmé. Deux choses abusées quand même : Lechero qui regarde des matchs de foot depuis la prison. Faut pas pousser. Et puis Michael qui se transforme en électricien pourquoi pas. Mais je ne comprends pas que la direction de la prison ne s'en occupe pas elle-même ! En tous cas, Michael a pu nous démontrer tout son génie une fois de plus. Mahone a prouvé que lui non plus n'était pas un idiot. il a très bien compris le petit manêge de Michael et il compte bien s'évader avec lui ! Tout ce qui est vision de Mahone (il voit et entend Haywire partout) est chiant parce que trop vu ailleurs. Et ce système de fantôme cache souvent un simple manque d'idées neuves chez les scénaristes. T.Bag retrouve ses pulsions meurtrières et on ne peut qu'apprécier le travail ! Par contre, Lechero continue à se faire blouser par T.Bag sur toute la ligne. Susan, la vilaine, m'a révolté ! Elle ose se poser en victime face à Lincoln mais tue un peu plus tard un homme de sang froid ! Et THE bonne nouvelle : Sucre va enfin servir à quelque chose !!! Le voilà préposé à la crémation des morts de la prison. Avec son gros chalumeau il en profite pour attaquer le grillage. Fallait y penser. J'aime bien cette idée. Les sévices subis par Bellick sont vraiment affreux et je crois que la série n'avait jamais atteint un tel degré de violence et de perversité.

// Bilan // Le plan de Michael pour s'évader commence tout juste à se dévoiler et ce pourrait devenir rapidement passionnant (façon saison 1). La mort de Sara est évidemment l'événement majeur de cet épisode et personnellement ça m'a retourné.

Posté par LullabyBoy à 22:27 - - Permalien [#]

JukeBox [Du o8 au 14 Octobre]

musicbanyh6

1. Micky Green // Oh !

2. Robyn // Handle Me

3. James Blunt // I Really Want You

4. Ciara // Get In, Get Fit

5. Classic! The Cranberries // Ode To My Family

Vous ne connaissez sûrement pas encore Micky Green et pourtant elle gagne à être connue. Une Feist aux allures de bimbo blonde dont le premier single, Oh!,  est une petite pépite ! A découvrir d'urgence.

Je vous avais promis que nous n'en resterions pas là avec Robyn. Voici ce qui est pour moi la bombe de l'album. C'est super efficace et ça reste dans la tête un petit moment. Mon passage favori : "But you’re a selfish narcissistic psycho Freaking bootlicking Nazi creep and You can’t handle me" Vous remarquerez une petite censure sur le mot Nazi.

La pleureuse de service est de retour ! James Blunt vient de sortir son second album. Plus faible que le précédent, il détient tout de même cette très jolie déclaration I really want you. Futur single pour sûr.

1, 2 Step! ça vous dis forcément quelque chose n'est-ce pas ? Revoici Ciara avec un nouvel album, The Evolution et quelques tubes en puissance. Vous devez déjà connaître l'excellent Like A Boy. Voici Get In Get Fit que je trouve particulièrement originale. Non ?

Et pour finir la playlist de cette semaine, direction 1995 et un tube des Cranberries, bien mélancolique comme il faut, Ode to my family. Je vous laisse sur l'entêtant "Does anyone care ?" ...

(Et j'attends vos commentaires ! Vous aimez ? Dites-le ! Vous n'aimez pas ? Dites-le aussi !)

Posté par LullabyBoy à 01:50 - - Permalien [#]

08 octobre 2007

Desperate Housewives [4x o2]

dhbaniu9

Smiles of a summer night

Audience : 17 41o ooo.

dnesblog3starsmq2B

Le season premiere n'était qu'un leurre alors ? Les scénaristes sont déjà fatigués ? Allez, je vais essayer de ne pas être trop dur avec cet épisode qui reste tout de même de bonne facture. Commencons parce ce qui ne va pas. Mais alors pas du tout. Eddie ! Nous savons depuis belle lurette que c'est une garce et elle a su nous le démontrer à de nombreuses reprises. Mais c'était une garce drôle et maligne ! Or là, on est en train de la tourner en ridicule. Cette histoire de chantage parce qu'elle connaît le secret de Carlos (qui est qu'il possède un compte dans un paradis fiscal) est très nulle. Elle se sert de ça pour le faire rester à ses côtés, pour profiter de son argent et voilà qu'elle le demande en mariage ! Non mais faut pas exagérer. Elle n'a pas besoin de Carlos pour se payer tout ce qu'elle veut d'une part. Et en plus, vouloir le faire rester à tous prix ne colle pas vraiment avec son personnage. Amoureuse ou pas, ça dépasse les bornes et c'est ni marrant ni intéressant. Mais le pire est pour la fin : qu'est-ce qu'est en train de nous manigancer Carlos ??? Engager quelqu'un pour "s'occuper" d'Eddie ? Qu'est-ce que ça veut dire ? Je doute qu'il soit question de la tuer, quand même. Mais alors quoi ? On verra ça. Toujours est-il que ça ne me paraît pas être dans la nature de Carlos ce genre de trafic. Je ne comprends pas où les scénaristes veulent en venir, à la limite tant mieux, au moins ça n'est pas prévisible mais je sens que la suite de l'intrigue va être daubesque.

vlcsnap_250826En parlant de prévisibilité (Arf), on ne peut pas dire que ce moment d'émotion entre Lynette et Gabrielle soit amené de manière subtile. C'est facile, très facile. Et on comprend dès le départ ce qui va se passer et l'histoire que Gabrielle va raconter. Et puis Eva Longoria (Parker) n'est pas vraiment réputée pour ses talents d'actrice, on nous en donne la preuve ! Oui je sais, je suis un peu dur. Mais j'assume ! Au passage, j'aimerais que le cancer de Lynette soi traité à un moment ou un autre de façon un peu plus réaliste. C'est une des choses que j'attendais avec le plus d'impatience pour cette nouvelle saison et ça ne semble pas venir ...

Passons à ce qu'il y a de bon dans l'épisode ! D'abord notons l'effort qui est fait pour réunir nos housewives comme au bon vieux temps de la saison 1, autour d'une table et avec discussions à bâtons rompus à la clé. La petite guéguerre qui prend place entre Katherine et Bree est excellente et m'a beaucoup fait rire. C'est l'occasion de retrouver la Bree que l'on aime, quoiqu'elle est encore plus hystérique que d'habitude (on va mettre ça sous le coup des hormones) et voilà qu'elle a trouvé une rivale de taille à Wisteria Lane ! Katherine est un personnage vraiment prometteur. Ce qui tourne autour du mystère de sa fille est bien mené pour le moment. Le père de Dylan aurait à voir avec l'affaire. J'espère que ce n'est pas une simple histoire de kidnapping qui a poussé Katherine à quitter Wisteria Lane pour  protéger elle et sa fille d'un ex-mari violent et hargneux.

vlcsnap_252164Une fois n'est pas coutume, l'amie Susan m'a bien fait marrer. Mike est un poil antipathique mais enfin le reste était très sympa à suivre. En général, quand il s'agit des relations entre Susan et Julie, on ne s'ennuie pas. Son arrivée à la petite sauterie en tenue de strip-teaseuse était un bon moment. Les perruques dont on affuble Susan dans les flashbacks me feront toujours marrer (et il me semble que c'est fait exprès non ?)

// Bilan // Un épisode sympathique et léger qui manque peut-être un peu de fond dramatique. C'est mieux de mener habilement les deux genres de front et Desperate a su prouver par le passé qu'elle en était capable. Lynette a un cancer : qu'on la voit souffrir ! Pas que ça me fasse plaisir mais on ne peut pas traiter d'un sujet aussi grave simplement de façon légère en tentant de dédramatiser les choses systématiquement !

Posté par LullabyBoy à 22:47 - - Permalien [#]