27 octobre 2007

Pushing Daisies [1x o4]

pushingbanni7Pigeon

Audience : 9 67o ooo.

dnesblog5starsqq3B


vlcsnap_340332

Encore un épisode ravissant. Et moins cucul que d'habitude puisque Ned et Chuck connaissent leur première dispute. Ned est jaloux ! Bien sûr à la fin tout est bien qui finit bien mais au moins on est rassuré, ils ne sont pas parfaits et leur histoire d'amour non plus. C'était marrant de voir la tête d'Emerson quand ils s'engueulaient. Ned est un romantique devant l'éternel et pour faire plaisir à sa dulcinée il a installé sur le toit du Pie Hole des petites maisons pour les abeilles ! Ah c'était mignon, surtout quand ils entament une danse en combinaison d'apiculteur !

La série joue sur le suspense désormais. Jusqu'à la dernière minute, le secret de Chuck est sur le point d'être révélé. Un concours de circonstance, drôlement bien imaginé par les scénaristes, a fait que Chuck et ses tantes se sont retrouvées au même endroit pendant quelques minutes. Elles auraient pu se voir mais Olive a fait le bon choix et a préféré ne pas trahir sa rivale. Tôt ou tard, Lily et Vivian découvriront la vérité ... Encore plein de scènes amusantes avec ces deux là. La petite chanson dans la voiture, la chirurgie pour remplacer l'aile du pigeon ... Plein de petits détails mignons qui font tout le sel de la série.

L'enquête du jour était particulièrement prenante avec divers retournements de situations. Mention spéciale à la petite mémé secrétaire que Chuck et sa bande ont rencontré sur leur chemin. Elle était complêtement narcoleptique et ça y'a pas à dire, c'est toujours tordant de voir quelqu'un s'endormir toutes les 3o secondes en tombant comme une enclume ! Quand elle dormait la bouche grande ouverte elle m'a fait penser à ma mère ... Bref, je m'égare. Une enquête encore bien farfelue autour de bijoux volés, cachés dans l'escalier d'un moulin. Les décors étaient super beaux encore une fois et la meunière (ça se dit?) bien malicieuse. C'est Jayma Mays qui l'interprétait, on l'a déjà rencontrée dans Heroes la saison dernière dans le rôle de Charlie, la copine trop vite morte de Hiro. Un des rares personnages de la série qui avait trouvé grâce à mes yeux, avec Claire la cheerleader. Content de la revoir. Le bras en bois du voleur a permis quelques scènes très drôles aussi (quand la police veut le menoter, quand il tente d'attacher Elsina et surtour quand Ned se retrouve avec son bras dans les mains !)

vlcsnap_348845


// Bilan // 4ème épisode très amusant et particulièrement bien ficelé. C'est à chaque épisode un nouvel univers dans l'univers de la série et celui-ci était vraiment sympa. ABC a confirmé une commande d'une saison complête, hip hip hip ... !

Posté par LullabyBoy à 22:40 - - Permalien [#]


Hairspray

cinebankd6De Adam Shankman

Nombre d'entrées France : 5oo ooo.

dnesblog4starsjj0B


Sorti à la fin de l'été dans nos salles osbcures, ce film est lumineux, coloré et enthousiasmant ! C'est l'histoire de Tracy, une petite grosse pas bien dans sa peau, qui n'a qu'un rêve : danser dans la célèbre émission de Corny Collins, un must chez les ados de Baltimore dans les années 6o. Et son rêve va se réaliser quand le présentateur va la voir à l'oeuvre au sein de son lycée. C'est alors que Tracy va devenir une star à Baltimore, malgré son physique peu avantageux, et va devenir la première rivale d'Amber, celle qui était la star de l'émission avant elle. C'est d'ailleurs sa mère qui est la chorégraphe du show, ceci explique cela. Tracy et Amber se retrouvent concurrentes pour le titre de Miss Hairspray ...

PosterHairspraySi l'histoire en elle-même est un peu cucul et que l'on imagine d'avance comment cela va se terminer, c'est tout ce qui est autour, l'emballage, qui vaut vraiment le coup d'oeil. Les acteurs sont formidables, à commencer par celle qui incarne Tracy : Nikky Blonski. La première scène du film en est la preuve : elle entonne un Good Morning Baltimore vibrant et nous emmène dans son univers en un rien de temps. C'est John Travolta qui joue ... sa mère ! (Et Christopher Walken son père.) Excellente idée s'il en est, qui ajoute encore un peu plus de fun et de second degré à un film qui en a déjà pas mal en substance. Je ne l'ai pas précisé mais c'est un film musical, il y a de nombreuses scènes chantées et dansées, parfaîtement maitrîsées. La comédie musicale est un genre rare, depuis Grease ou plus récemment Moulin Rouge, on en avait plus vu. Sachez que toutes les chansons du film sont des oeuvres orginales et non des reprises. C'est dire s'il y a eu un max de boulot. Les chorégraphies en sont également la preuve. Au casting, on note également le retour de Michelle Pfeiffer, bien trop rare au cinéma, ou encore pour draguer un public jeune la star d'High School Musical, Zac Effron, un phénomène aux Etats-Unis, ou encore Amanda Bynes (Ce que j'aime chez toi).

Les sériphiles auront remarqué la grande ressemblance du film avec la série Mes Plus Belles Années (American Dreams), brièvement diffusée par TF1. On retrouve d'ailleurs l'actrice principale de la série dans le film, dans le rôle de la garce Amber (Britanny Snow). La force du film, au-delà de sa drôlerie et de ses excellentes séquences chantées et dansées, réside dans les débats plus profonds soulevés. Des débats authentiques, très ancrés dans les années 6o, notamment sur la place des Noirs dans la société. Une place à la fois grandissante et décriée. A la tête d'une manifestation pour l'intégration des Noirs, Queen Latifah est d'ailleurs très convaincante. C'est toujours très agréable quand un film dit de divertissement se permet une incursion dans l'histoire et celle des Etats-Unis est particulièrement riche et intéressante. Reste quelques longeurs et une certaine béatitude qui ne plaira pas à tout le monde.


// Bilan // C'est avec un sourire jusqu'aux oreilles que je suis sorti de la séance de Haispray. C'est un film fort, amusant, pas prise de tête mais qui ne prend pas pour autant les spectateurs pour des idiots finis. C'est un film qui plaira à toute la famille, des enfants, aux ados jusqu'aux parents ! La Bande-Originale est un pur régal. Ca fait du bien des films comme ça, de temps en temps.

Posté par LullabyBoy à 00:37 - - Permalien [#]