21 octobre 2007

Women's Murder Club

Welcome to the club

Audience : 1o 85o ooo.

dnesblog3starsmq2B


wommurderclub

En guise de préambule, sachez que je n'aime pas les séries policières. Si je tombe sur un épisode des Experts Miami, je resterais peut-être jusqu'au bout parce que c'est bien fichu et efficace mais je ne reviendrais pas forcément. J'aime les séries feuilletonnantes, avec une histoire et des personnages à suivre au fil des épisodes. Je n'aime pas quand on rentre dans un système de routine, avec un meurtre, une enquête, un dénouement. C'est trop didactique, ça ne me plaît pas. Le seul cop-chow que j'aime bien regarder de temps en temps c'est Preuve à l'appui. Parce qu'il y a de l'humour, des enquêtes qui sortent un peu de l'ordinaire et la vie des personnages principaux est un peu plus explorée que dans une série policière classique. Eh bien Women's murder club s'inscrit plutôt dans cette lignée, même si l'humour pourrait être davantage poussé.

Lindsay Boxer est une enquêtrice très douée, reconnue par ses pères à San Francisco mais qui a du mal à supporter la domination des hommes dans le milieu de la police. Elle décide alors de créer une équipe avec trois de ses amies, chacune ayant un talent particulier dans un domaine précis : il y a une journaliste, un médecin-légiste et une assistante du procureur. C'est le Women's Murder Club ! La série s'inspire des romans de l'écrivain New-Yorkais James Patterson qui fait régulièrement appel à ce groupe de femmes dans ses best-sellers.

On rentre dans le vif du sujet dès les premières secondes avec une femme qui tombe du haut d'un building sur la voiture de Lindsay. S'ensuit une enquête sans temps morts mais qui se termine en toute logique sur ce que je déteste dans les cop-shows: les aveux ! C'est toujours ridicule. Le meurtrier en larmes avoue son crime et explique son mobile, sous les yeux souvent attendris des inspecteurs, parce qu'il a toujours une bonne raison d'avoir fait ce qu'il a fait. Ca c'est la partie que je n'aime pas. Le plus de la série c'est indéniablement les passages concernant la vie privée de ces femmes. Lindsay et son ex-mari, Jill et son fiancé, qu'elle trompe occasionnellement mais qu'elle aime, Claire et son mari handicapé ... Du coup les enquêtes sont ponctuées de dialogues girlies plutôt sympathiques et d'un peu d'humour mais pas encore assez. Les actrices sont convaincantes : Lindsay est interprétée par Angie Harmon (Law & Order, Baywatch Nights ...) je l'aime bien, ou encore Laura Harris (Dead like Me) qui gagne au passage une coupe de cheveux franchement pas jolie ...


// Bilan // Un cop-show classique mais pas trop, dont l'intérêt principal réside dans l'enquête fil rouge de la saison, celle du Kiss me not killer. Parfaite pour les Dimanche après-midi de TF1, la ménagère va adorer ! Moi, je m'arrête là parce que c'est pas mon truc mais je reconnais que la série a un certain nombre de qualités non négligeables.

Posté par LullabyBoy à 23:28 - - Permalien [#]


Dexter [2x o3]

dexterbanhl7The Inconvenient Lie

Audience : 954 ooo.

dnesblog3starsmq2B


vlcsnap_306641

Petite baisse de régime pour Dexter. L'enquête sur le Harbor-Bay Butcher fait du surplace même si le chef du FBI a compris un petit quelque chose : les motivations du tueur. En effet, pour lui il semble clair que le tueur en série, de par ses multiples manies et façons de tuer, ne tue pas au hasard, pour le simple plaisir. Et son intuition c'est qu'il tue pour faire le bien, en quelque sorte. Et nous qui connaissons Dexter savons que ce monsieur ne se trompe pas ! Il est sur la bonne voie et la découverte de Debra le confirme : deux des dix-huit victimes ont fait un séjour en prison. Mais découvrir les motivations du tueur n'est pas suffisant pour découvrir qui il est. Je me souviens que la saison dernière, il a fallu attendre le 5e épisode pour que l'enquête sur le ice-truck killer démarre vraiment. Espérons qu'il en sera de même pour cette saison et ce nouveau serial-killer.

Debra est chargée d'interviewer tous les proches de gens disparus mystérieusement à Miami ces derniers temps et qui pourraient être des victimes du Harbor-Bay Butcher. Cela va leur permettre d'identifier les corps grâce à l'ADN. Tâche évidemment difficile pour Debra qui revoit inlassablement le cauchermard qu'elle a vécu. Si le chef lu a demandé de s'occuper de ça, c'est parce que Debra a un avantage sur n'importe quel autre officier de police : elle a été fiancée à un tueur en série, elle en est tombée éperdument amoureuse, elle saura donc peut-être plus facilement trouver celui que tout le monde recherche. Et vu que c'est son propre frère ! Sa storyline prend donc enfin un tournant plus intéressant. Sa souffrance va devenir son moteur dans l'enquête.

Dexter est obligé de suivre des réunions d'addicts anonymes depuis que Rita s'est mise dans la tête qu'il se droguait aux médicaments. Evidemment c'est un supplice pour lui mais Rita est très ferme, elle insiste pour qu'il y assiste, elle ne veut pas revivre ce qu'elle a vécu avec Paul. Elle va même jusqu'à exercer une sorte de chantage. On ne peut qu'admirer sa détermination et c'est bien la preuve qu'elle aime énormément Dexter. Sinon elle aurait laissé tomber. Et contre toutes attentes, Dexter va trouver en ces réunions un sacré échappatoir ! Oakes est toujours sur son dos et il va du coup croire que ce qui cloche c'est Dexter c'est justement cette addiction ! Il était pourtant très près de la vérité, il a dit à Dexter qu'il le soupçonnait d'avoir un lien avec le Ice-Truck Killer et pouf, il revient sur ses impressions et décide de lâcher Dexter (pas complêtement quand même). Voilà une façon très habile de débarasser Dexter de son boulet. Une menace en moins, une ! Dexter va pouvoir respirer un peu plus et assouvir ses pulsions plus librement. En parlant de ça, son massacre de la semaine n'était pas hyper passionnnant et c'est ce qui a plombé l'épisode à mon sens. Sans compter les déboires conjuguaux et maintenant professionnels de la nouvelle chef !

vlcsnap_326338


// Bilan // Un épisode un peu moins bon que d'habitude, il faut laisser le temps à la saison et à l'enquête de s'installer. Quelques storylines dont on se passerait bien viennent noircir le tableau. Une des choses intéressantes de cet épisode concerne Dexter qui pourrait avoir un crush pour Lyla, son sponsor aux addict anonymes. Nul doute que Rita va garder l'oeil bien ouvert.

Posté par LullabyBoy à 00:22 - - Permalien [#]