16 octobre 2007

Samantha Who ? [Pilot]

Audience : 14 97o ooo.

dnesblog5starsqq3B


when_will_ilosti_return_next_year_20070515115330978

Oui. Carrément 5 étoiles ! Je suis pourtant difficile en matière de sitcoms, seule How I Met Your Mother a su me convaincre ces dernières années (depuis que Friends, Will & Grace et 7o's Show nous ont quittées) mais là je dois dire que Samantha Who? est juste excellente ! C'est rare que chaque réplique, ou presque, nous décroche au minimum un sourire, au maximum un grand éclat de rire. Eh bien ces 21 minutes sont passées à une vitesse incroyable tellement je prenais mon pied. Le pitch ? C'est l'histoire de Samantha, une jeune femme d'une trentaine d'années, qui se réveille après 8 jours de coma et n'a plus aucun souvenir de sa vie passée. Elle doit donc repartir à zéro et refaire la connaissance de sa famille, ses amis, son petit-ami ... Le truc qui cloche c'est qu'il s'avère que Sam était une femme éxècrable, imbue de sa personne, bref elle était méchante ! Comment va-t-elle faire pour vivre dans sa peau alors qu'elle n'est plus vraiment elle-même ?

Christina Applegate (Mariés deux enfants, Jesse, Friends ...) a trouvé un rôle qui lui va comme un gant. Sam devient tout de suite très attachante, elle est pétillante et drôle. Son petit-ami est joué par Barry Watson, il avait déjà prouvé dans What About Brian qu'il valait bien mieux que son rôle de Matt Camdem de 7 à la maison. C'est à nouveau le cas ici. Et puis il y a une bonne interaction avec Christina Applegate. La mère de Sam est également très drôle, sans parler de sa best friend of the whole world et de Tina, son souffre-douleur à l'époque du lycée, jouée par Melissa McCarthy (Gilmore Girls). A chaque fois que l'ancienne Sam reprend le dessus sur la nouvelle Sam, c'est particulièrement funny. Les dialogues m'ont beaucoup plu, ils ne sont pas tordants mais toujours bien trouvés, piquants. Bref, je vous la conseille si vous voulez passer un bon moment et voici la bande-annonce qui devrait vous faire envie, logiquement :


// Bilan // Un joli petit casting, des dialogues sympas, des personnages secondaires réussis, Samantha Who? a toutes les cartes en main pour devenir un succès. Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est LA sictom que l'on attendait tous mais enfin elle pourrait le devenir. Si toutefois l'audience continue de jouer en sa faveur. En espérant que le prochain épisode soit au moins aussi bon. 

Posté par LullabyBoy à 21:50 - - Permalien [#]


Grey's Anatomy [4x o3]

greybanzs7Let The Truth Sting

Audience : 19 o4o ooo.

dnesblog4starsjj0B


vlcsnap_1031167

Toutes les vérités sont bonnes à dire. C'est ce que l'on pourrait conclure de cet excellent épisode de Grey's Anatomy. C'est rigolo de constater que ma précente review concernant Dirty Sexy Money tournait autour du mensonge tandis que celle-ci va tourner autour de la vérité ! Le premier à avoir une vérité à dire et ce depuis des lustres, c'est O'Malley. Incroyable mais vrai : il l'a fait ! Il a avoué à Callie en toute fin d'épisode qu'il avait couché avec Izzie. Cependant ça reste un peu léger. Non seulement il a couché avec elle mais en plus il ne rêve que d'une chose : recommencer ! Il aime Izzie. Normalement. Etant donné que la révélation a lieu à la toute fin de l'épisode, on peut s'attendre à ce qu'il développe au prochain épisode. En tous cas, Callie n'est pas suprise et savait très bien ce qui se tramait derrière son dos. Elle n'en est pas moins bouleversée et on la comprend. Par ailleurs, Callie a toujours beaucoup de mal à gérer ses nouvelles responsabilités et mon petit gland préféré, alias Bailey, pose sa fierté sur la table et propose son aide à Callie, non sans humour. "I'm the best Number 2 this hospital has ever known"

L'abcès est enfin crevé entre Meredith et Lexi. L'occasion pour Meredith de se racheter, d'abord en expliquant de A à Z à sa soeur ce qui s'est passé le jour où Susan est morte. Et aussi en lui faisant confiance, en acceptant de lui transmettre son savoir. N'étant pas un de ceux qui critique à tout va Meredith, je dois reconnaître que dans l'épisode précédent elle avait été execrable et là, elle a su se faire pardonner de la meilleure façon qui soit. Espérons que ses relations avec Lexi s'améliore. Laquelle devrait flirter avec Alex incessament sous peu. On nous le laisse comprendre. Alex est d'ailleurs toujours le personnage que j'aime le moins dans la série. Sa réaction vis à vis du secret de Georges est dégueulasse. Alors ok, quelque part ça lui enlève une épine du pied mais merde, c'est pas à Amex de s'en occuper. Il est méchant et égoiste. Je ne l'aime pas ! (et en plus, je le trouve laid)

Cristina souffre mais Cristina ne veut pas le montrer. Shéma classique dont je ne me lasse pas. Elle accepte enfin de parler de Burke avec Meredith, chose qu'elle refusait de faire jusqu'ici et elle en profite pour taquiner Meredith sur sa relation toujours aussi compliquée avec Derek. Espérons que Cristina va pouvoir passer à autre chose. J'ai hâte qu'elle se détache de Burke et qu'une nouvelle story line soit développée la concernant.

Les cas médicaux de la semaine sont à nouveau excellents. A commencer par cette femme qui risque de ne plus pouvoir parler et qui décide donc de dire des choses qu'elle a sur le coeur à ses amis. Ses petites révlations sur la coupe de cheveux so 80s de sa copine ou encore de son haleine pestilentielle était très drôle. Le petit papy dont s'occupait Izzie était bien marrant dans son genre lui aussi. De très bonnes scènes drôles et émouvantes. Par contre, on aurait pu se passer du petit discours moralisateur comme Izzie sait si bien les faire. Sa sensibilité me touche mais les scénaristes devraient faire attention à ce que ça ne devienne pas de la sensiblerie.

vlcsnap_1031572


// Bilan // La constance est le maître-mot de ce début de saison pour Grey's avec des épisodes systématiquement bons. Un régal as usual. Il faudrait tout de même veiller à renouveler un peu plus les intrigues.

Posté par LullabyBoy à 02:45 - - Permalien [#]