1x o1  Pilot (diffusé le 17/o9/o7)

*

Audience : 8 96o ooo

0000039838_20070517162104

Comme je le craignais, je me suis royalement ennuyé devant ce pilot de K.Ville. Les cop shows c'est vraiment pas mon truc mais je me suis dis que celui serait peut-être différent et apporterait quelque chose qui me plairait. Je dois être trop optimiste parfois parce que franchement, K.Ville ressemble à tous les cop shows, à peu de choses près.

L'action de la série a lieu à la Nouvelle Orléans, deux ans après le passage de l'ouragan Katrina dont les séquelles tant psychologiques que physiques sont toujours très présentes. Cette ville du sud des Etats-Unis a toujours été une des plus mal fâmées avec un taux de criminalité particulièrement élevé et depuis Katrina, la situation n'a fait qu'empirer. Il existe une unité spéciale appelée la Felony Action Squad spécialisée dans la haute-criminalité et le héros de la série, Marlin Boulet (oui bon on va éviter les blagues faciles), en fait parti. Il se voit adjoindre un nouveau co-équipier bien msytérieux qui cache un lourd secret, il s'appelle Trevor Cobb et les choses ne vont pas se passer comme prévues entre les deux hommes. Ils ont un supérieur pas commode du tout, interprété par le Bernard de Lost. A noter aussi qu' Ethan, toujours de Lost a un rôle de psy. Dans le pilot, les deux nouveaux partenaires vont devoir faire face à un gang qui traverse la ville dans un fourgon noir en tirant sur tout ce qui bouge. Quelques fusillades et courses-poursuites à la clé.

Rares sont les séries qui se passent à La Nouvelle Orléans et ça, c'est un atout indéniable. Ca change. La ville est dévastée et dèsertée, les pancartes "A vendre" devant les maisons fleurissent, ceux qui restent veulent partir car ils ne se sentent plus du tout en sécurité ... Bref, la ville est dans une situation désastreuse. J'aurais aimé que l'on nous montre davantage de scènes pendant le passage de l'ouragan, il n'y a que quelques images en début d'épisode par rapport au personnage de Trevor mais rien de plus. Quand une série aborde un thème aussi difficile et traumatisant pour les américains que cette catastrophe, il aurait été de bon ton de rendre compte de ce qui s'est passé ce jour-là et les jours suivants. La non-intervention immédiate du gouvernement Bush par exemple. Condolezza Rice qui préfére assister à une comédie musicale sur Broadway plutôt que de se rendre sur les lieux du sinistre. Mais le problême c'est que nous sommes sur la FOX et que cette chaîne (comme sa déclinaison d'infos en continu Fox News) est très proche du gouvernement. C'est à se demander si cette série n'est pas quelque part une façon détournée de faire oublier aux gens ce qui s'est vraiment passé et se concentrer uniquement sur la délinquance dans la ville et sa reconstruction. Donc de ce point de vue la série me déplaît fortement. Elle élude les questions qui fâchent. Par contre en terme de représentation des Blacks, la série fait fort. En même temps, elle pouvait difficilement faire autrement. Le héros est noir, ce qui rappelons-le est rare et pas mal de ses co-équipiers le sont aussi. A part ça, rien de bien intéressant dans ce pilot. On s'ennuie ferme et même si Marlin nous est plutôt sympathique, ainsi que sa petite famille, c'est bien tout ce qu'il y a d'accrocheur.

// Bilan // Si vous aimez les cop shows, peut-être aimerez-vous K.Ville, mais si ce n'est pas votre truc, passez votre chemin, la série n'apporte rien de nouveau si ce n'est une atmosphère et un décor différents.

A venir: le pilot de Back to you